ASTUCES DE CAMP

camp0006

Cliquez ici :  astuce_camp

http://www.sgdf.fr/la-vie-scoute/scouts-et-guides

Publicités

LES FARFADETS

Les farfadets constituent une proposition (et non une branche) à destination des enfants de six à huit ans, avant les louveteaux-jeannettes. Ils sont issus de la fusion des propositions Farandoles (GdF) et Sarabandes (SdF) et portent un polo vert clair.
Avec les Farfadets, les Scouts et Guides de France proposent aux enfants de vivre le scoutisme, autour des « Maîtres-Mots » (la loi) : accueillir et partager. Les farfadets portent un polo vert. L’équipe d’animation est composée des parents (les Farfadultes), chargés de proposer le scoutisme aux enfants, et est coordonnée par un adulte formé, nommé par le groupe, garant des objectifs pédagogiques.

Lire la suite

Les compagnons

Etre compagnon

EtreCompa1

Autonomes dans leur vie d’équipe, les jeunes travaillent souvent en partenariat avec des associations engagées dans la société. Ils s’ouvrent ainsi aux réalités de notre société aux mille visages. Ils sont accompagnés par des adultes dans la préparation de leurs projets. Tout au long de l’année, ils réalisent des actions ponctuelles, choisies en équipe, au service d’associations partenaires, d’établissements spécialisés, de la structure locale…

Exemple de la vie des compagnons

Expériment long en Côte d’Ivoire : « Nous demandons la route…pour revenir un jour ! »

EtreCompa2
Une équipe de 5 compagnons de Bourg-la-Reine atterrit à Abidjan au mois d’aout dernier 2009. Avec le MESAD (mouvement pour l’éducation, la santé et le développement) et les Scouts Catholiques de Côte d’Ivoire, ils ont bâtit une action de solidarité : organiser et animer un camp de 12 jours pour une trentaine d’enfants issus des quartiers défavorisés d’Abidjan.

Se retrouver, marcher, partager… Les compagnons vont à l’essentiel.
Passer les frontières, découvrir d’autres terres, d’autres visages, être solidaire… C’est ce que vivent des milliers de jeunes tous les étés.

Proposer à un jeune d’être compagnon c’est l’inviter à vivre une série d’expériences qui fonderont sa vie d’adulte.

« Le camp de scouts, c’est une aventure à vivre »

Article du Ouest France du 19 juillet

Témoignages

Simon Pedrono, 17 ans, chef scout du groupe de Séné, Territoire de Vannes Morbihan . « En comparaison avec le tout premier camp qui avait eu lieu en 1907, les moeurs ont beaucoup évolué. À l’époque, seuls les garçons y participaient pour devenir des hommes. Toutefois, certains des objectifs n’ont pas changé : apprendre à vivre en communauté, découvrir la vie sous tente de cinq à huit personnes, ou encore apprendre à se débrouiller dans la nature tout en la respectant. »

Alexandre, 12 ans, du groupe de Malestroit. « J’ai été louveteau pendant trois ans et, là, c’est ma deuxième année en tant que scout. Mon père et mes frères ont, eux aussi, été scouts, c’est un peu une tradition familiale. Le camp comme ça, c’est une aventure à vivre, c’est bien. »

Séphira 12 ans, du groupe de Séné. « Ma soeur a participé à un camp comme celui-ci l’année dernière. Comme elle avait trouvé ça trop bien, j’ai voulu essayer aussi. Et ça m’a plu. On apprend à se débrouiller sans avoir l’impression d’apprendre. »